Voyage

Québec : graines de solidarité.

Le début de l’aventure.

A notre arrivée à Montréal à 19 heures, la première mission est de trouver l’hébergement. Les heures défilent sous une chaleur terrible, le thermomètre affiche 40 degres ! Alors que nous commençons à perdre espoir, Catherine accepte de nous accueillir chez elle. Il est minuit (heure locale) quand nous nous posons pour la première fois, fatigués. Merci à notre heroine du soir !

Retrouvailles et rencontres

Le lendemain, direction Magog. Nous faisons la connaissance de Marie-Josée avec qui nous échangeons nos coordonnées. Moins de deux heures plus tard, nous retrouvons Noé, ami d’enfance de Rod. Un moment fort pour les deux gars qui ne se sont pas vus depuis vingt longues années.

Noé et sa fille Louvia, habitent une grande ferme, un terrain qu’ils partagent avec Sylvie, mère et grand mère comblée.

Nous participons aux tâches de la ferme avec joie ; cueillette de fruits rouges et de bleuets, entretien des espaces verts ou petits travaux. En plus, Sylvie est naturopathe et nous donnent de nombreux conseils avec les plantes.

Trois semaines à Magog, c’est aussi synonyme de fou rire, de soirées crêpe au sirop d’érable, de promenades et surtout de rencontres. Noé nous à présenté à beaucoup d’amis, notamment Albane, avec qui nous avons beaucoup échangé, Émilie ou encore Dave.

Un moment fort aussi, notre rencontre avec Jean Beliveau, le plus grand marcheur de l’histoire, qui a parcouru la planète durant 11 ans, pour promouvoir la paix et l’éducation. Conseils et encouragements nous ont été dit. Merci Jean pour ce bon moment.

Un jardin pas comme les autres

Faire Magog-Quebec en stop, n’a pas été de tout repos. 8h30 – 20h pour rallier les deux villes. Merci aux quatres conductrices de nous avoir embarqué avec elles.

A Québec, nous avons pour objectif de découvrir des jardins communautaires et c’est aux Ateliers à la Terre que nous atterissons.

Nous sommes accueillis par Carl, le responsable du jardin, qui en plus des techniques de jardinage, nous transmet aussi sa bonne humeur au quotidien.

Durant ces trois semaines, nous logeons chez Gina, Martine et Eve. Les deux premières participent au potager tandis qu’Eve y travaille.

C’est un plaisir de partager le quotidien de ces trois Québécoises, hors du commun. Nous y font également la connaissance de Laurent, qui nous propose de venir avec lui vers le nord.

 

Grandeur Nature

C’est donc à trois que nous partons à la conquête des grands espaces. Laurent, passionné de jardinage, nous emmène au musée de l’agriculture, avant de reprendre la route vers sa maison d’enfance, où Lucille et René , ses parents, nous attendent. Durant deux jours, nos deux hôtes nous bichonnent à coup de gentillesse, rires  et de passion.

Au petit matin, nous reprenons la route en empruntant deux traversiers pour rejoindre Tadoussac, où nous avons la chance de voir des baleines. De nouveau sur Terre, nous logeons la route du fjord de Saguenay où se mêlent montagnes et rivières.

Au bout de trois heures, nous arrivons près de Roberval, chez Isabelle et Stéphan, qui habitent une jolie maison au cœur de la forêt. Le lendemain, nous partons avec Isabelle à la chasse aux champignons, sur son immense domaine, oú loups et orignaux se promènent parfois.

Un petit repas et nous voilà déjà reparti mais nous nous arrêtons au bord du Lac Saint-Jean, où le mot immensité prend tout son sens.

Pour rejoindre Quebec, nous traversons le petit parc et le grand parc; ce fût quatre heures de route incroyables.

De retour dans la capitale provinciale, Annie et Daniel nous accueillent pour la nuit. La soirée se partage entre rires , confidences et promesses. Merci à vous pour ce moment magique.

Montréal

Le lendemain, Daniel nous dépose à la sortie de la ville pour nous faciliter la tâche. Nous réussissons à rejoindre Montreal en quatres heures et deux voitures.  Merci Denis , rockeur dans l’âme et Sylvain Amérindien au grand coeur.

Nous retrouvons Marie Josée, rencontrée au début du séjour, et Francois, son compagnon. Nous profitons pour faire quelques ballades en centre ville mais surtout pour se reposer avant le Pérou.

Un premier chapitre qui se termine dans cette aventure. Rencontre, nature et entraide auront été présents à chaque instant. Merci du fond du coeur aux personnes qui nous ont aidés. A tantot…


 

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *